VEDECOM dévoile des résultats majeurs sur le véhicule autonome obtenus dans le cadre du projet AutoMate

Les démonstrations présentées lors du 30ème symposium scientifique IV 2019 (Intelligent Vehicle) d’IEEE ont été l’occasion pour l’Institut VEDECOM de dévoiler des résultats majeurs sur le véhicule autonome. Obtenus dans le cadre du projet européen AutoMate, les travaux, menés pendant 3 ans, ont permis la livraison d’un prototype de véhicule de niveau 3 équipé de modules technologiques susceptibles de créer une coopération entre le conducteur et son véhicule. Basé sur la communication et l’observation mutuelles, le système doit permettre d’améliorer la confiance de l’homme envers la machine ainsi que la sécurité de la circulation.

Des avancées majeures dans la complémentarité homme / machine

Centré sur l’expérience humaine, le projet comprend une partie très technologique : 20 modules de perception, de planification de contrôle commande, d’interprétation du comportement humain, de prédiction de l’évolution du trafic autour du véhicule, ont été développés. La communication entre le véhicule et le conducteur s’établit grâce à l’implantation, dans l’habitacle du véhicule, d’une interface homme-machine, ainsi que d’une IHM de réalité augmentée. Une caméra, installée derrière le volant, monitore en permanence le visage du conducteur, pour permettre une véritable interaction entre l’homme et le véhicule. Le système permet ainsi une véritable entraide entre l’homme et la machine, tant au niveau de la perception que de l’action. 

VEDECOM fortement impliqué tant dans le développement des modules technologiques que dans les études de facteurs humains

VEDECOM, partenaire français majeur du projet ; s’est vu allouer un budget de 800 000 euros pour mener à bien deux volets : le développement et l’intégration de nouvelles technologies sur un véhicule, et les études sur les facteurs humains et socio-économiques. Dans ces deux domaines, l’Institut était également en charge de l’évaluation et de la validation des modules technologiques développés.

Le prototype, un véhicule autonome VEDECOM (conçu sur une base de C4 Picasso), a été livré à l’occasion de l’événement IV 2019, la conférence annuelle mondiale majeure sur les questions de véhicule intelligent

Lire le communiqué de presse

Articles récents :

VEDECOM exporte son savoir-faire en Australie : livraison d’un véhicule autonome et connecté de niveau 4

VEDECOM Tech, filiale de l’Institut de recherche VEDECOM, a livré le 6 Juin 2019 à QUT (Queensland University of Technology, Brisbane, Australie) un véhicule électrique connecté et autonome de niveau 4. Elle effectuera en août 2019 une démonstration à Brisbane.

Dans le même temps, l’Institut de recherche VEDECOM lance un projet de coopération scientifique avec QUT. Ce partenariat permet à la France et à l’Australie d’accélérer ensemble la recherche sur le véhicule autonome.

Le contrat porte sur la fabrication et la livraison par VEDECOM Tech d’un véhicule autonome de niveau 4 SAE construit sur la base d’une Renault Zoé. Il s’agit du premier contrat de fourniture d’un démonstrateur français en dehors des frontières européennes. Il marque le coup d’envoi d’un programme de recherche coopérative entre Queensland University of Technology (QUT) et l’Institut VEDECOM, tous deux en pointe sur les véhicules autonomes. 

Le Communiqué de presse

Articles récents :

VEDECOM représenté pour la première fois au Movin’On Summit

L’Institut VEDECOM sera présent au Movin’On Summit, le sommet mondial de la mobilité durable qui a lieu cette année du 4 au 6 juin 2019, à Montréal au Canada. Une délégation de collaborateurs assistera à cet événement majeur, en tant que participants mais aussi intervenants. Animation d’ateliers, conférences, sessions de travail : l’occasion pour VEDECOM de faire rayonner ses travaux à l’international et de renforcer son écosystème.

Movin’On Summit : « Le Davos de la mobilité » (Le Figaro)

Fort de son écosystème réunissant plus de 5 000 leaders du monde académique, politique, territorial et des affaires, Movin’On est le sommet mondial de la mobilité durable. Pour son édition 2019, il abordera le thème « Solutions pour un écosystème multimodal », qui sera décliné en 5 grands axes : décarbonation et qualité de l’air, société et transport urbain multimodal, technologies innovantes, transport de marchandises multimodal, économie circulaire. 58 enjeux majeurs seront explorés afin d’identifier et de mettre en place des solutions concrètes pour répondre aux grands défis de la mobilité. Plus de 80 conférenciers se relaieront pendant trois jours, un « village » réunira les 40 meilleures startups dans le domaine de la mobilité, 47 sessions de travail seront proposées, avec des activités ludiques, des braindates, des essais routiers et des pistes de micro-mobilité… Une programmation aussi riche qu’innovante, pour projeter les participants dans un monde technologique qui donne à expérimenter ce que seront les mobilités de demain.

Contribution pluridisciplinaire de VEDECOM, du véhicule électrique au véhicule autonome en passant par la formation aux mobilités du futur

Pour la première fois, l’Institut VEDECOM sera représenté au Movin’On Summit. Il contribuera à la réflexion à travers différents types d’interventions :

  • trois ateliers intitulés « La mobilité, ça s’apprend ! »  pour tester ses connaissances et sa perception des nouvelles mobilités à travers des activités ludiques (le 4 juin à 14h et 17h et le 7 juin à 11h) ;
  • une intervention de Sylvie Thromas, Directrice du programme Formation de l’Institut, sur la question de l’utilité et des moyens à mettre en œuvre pour une approche pédagogique des nouvelles mobilités, afin de garantir le bon déploiement des nouvelles solutions (le 5 juin à 10h) ;
  • une intervention de Stéphanie Coeugnet, responsable du Laboratoire des Nouveaux Usages chez VEDECOM, sur le thème de l’acceptabilité, ou comment contribuer à l’acceptation des véhicules autonomes par un travail sur leur représentation subjective (le 4 juin à 16h) ;
  • la participation de Gilles Le Calvez, Directeur du Programme Véhicule, à une session de travail organisée par TOTAL sur le thème de la recharge électrique et plus particulièrement de la nouvelle technologie « Plug and Charge »: nouvelles normes techniques pour les systèmes d’identification et de paiement de la recharge, compatibilité universelle des bornes de recharge, collaboration entre les différents acteurs de l’écosystème de la recherche seront à l’étude. Objectif : réfléchir à une expérience utilisateur simple, sûre et agréable (le 4 juin à 15h15) ;
  • Rémi Bastien, Président de l’Institut participera enfin à une conférence sur le thème de « L’éthique et les défis liés à la propriété, au partage ou à la protection des données » afin de mieux comprendre comment utiliser les données pour favoriser une mobilité urbaine sûre et durable (le 6 juin à 9h).

https://summit.movinonconnect.com/#/

Articles récents :

Nouvelle démonstration de VEDECOM sur le véhicule autonome à l’occasion de l’Intelligent Vehicle Symposium

27 mai 2019

Dans le cadre de la 30ème édition de l’Intelligent Vehicle Symposium (IV2019) le 12 juin 2019, l’Institut VEDECOM coordonne, avec l’IFSTTAR et Mines ParisTech l’accueil de plus de 20 démonstrations qui auront lieu sur les pistes d’essai de Versailles Satory, à proximité immédiate du mobiLAB. Centres de recherche industriels et académiques de renommée française et internationale présenteront leurs travaux aux quelques 500 participants attendus. L’occasion également pour VEDECOM de dévoiler des résultats majeurs sur le véhicule autonome, obtenus dans le cadre du projet européen AutoMate qui s’achève.

IV2019 : un colloque mondial majeur sur les questions de véhicule intelligent

IV2019 est une conférence annuelle de premier plan parrainée par la société IEEE Intelligent Transportation Systems Society (ITSS). Y sont abordés tous les sujets relatifs au développement du véhicule intelligent : systèmes d’assistance à la conduite avancée, intelligence artificielle, connectivité, systèmes de navigation et de localisation fine, perception étendue, mais aussi facteurs humains… Pour sa 30ème édition, la conférence sera accueillie en France du 9 au 12 juin 2019. Quelques 500 scientifiques, ingénieurs et techniciens seront réunis pour partager et discuter des dernières avancées théoriques et technologiques dans le domaine. Le premier volet, qui propose conférences et workshops, se tiendra du 9 au 11 juin, au Palais des Congrès d’Issy-les-Moulineaux. Le volet démonstrations, qui clôturera l’événement le 12 juin, aura lieu à Versailles Satory, à proximité immédiate du mobiLAB qui accueillera lui-même une session posters et quelques véhicules en exposition. Plus de 20 démonstrations, dynamiques et statiques, se dérouleront sur les pistes d’essai afin de présenter les dernières innovations en matière de véhicule autonome.

Conducteur et véhicule à conduite déléguée : un duo gagnant grâce à l’observation mutuelle

L’Institut VEDECOM, coordinateur de ce dernier volet avec l’IFSTTAR et l’Ecole des Mines-ParisTech, présentera lui-même une démonstration. A cette occasion, il dévoilera les résultats majeurs obtenus dans le cadre du projet européen AutoMate. Ce projet, qui réunit 10 acteurs européens publics et privés, vise à expérimenter un système d’automatisation de la conduite à la fois coopératif et communicant, basé sur la communication et l’observation mutuelles entre le conducteur et son véhicule. Il s’agit de faire en sorte que ces derniers forment une équipe qui réalise, en confiance, une conduite autonome et partagée susceptible d’améliorer la sécurité de la circulation. Cela passe notamment par le développement de systèmes d’assistance à la conduite capables d’interpréter le comportement du conducteur pour lui proposer des tâches d’automatisation de conduite en fonction des circonstances.

Deux chercheurs de l’équipe Véhicule à conduite déléguée interviendront par ailleurs lors de la conférence. Guillaume Bresson présentera le SLAM visuel, un système de localisation très précise utilisant des images de Google Street View : une technologie inédite, à moindres frais ! Nouhed Naidja exposera les résultats de l’étude de faisabilité de l’insertion du véhicule autonome en milieu urbain, réalisée par simulation dans le cadre du projet Coexist.

Venez nous rencontrer aux démonstrations d’IV2019, sur les pistes de Satory !

S’inscrire à IV 2019 => https://iv2019.org/

Articles récents :

A EVS32, VEDECOM en tête de pont sur les systèmes de recharge innovants

Bilan positif pour l’Institut VEDECOM a l’issue des 4 jours de stand, démonstrations et conférences lors du salon EVS32, le rendez-vous scientifique international autour du véhicule électrique et ses différentes solutions de recharge. L’événement avait lieu du 19 au 22 mai 2019 à Lyon et a été l’occasion de rencontres et d’échanges riches avec l’ensemble de l’écosystème.

Quatre jours pour présenter les activités de VEDECOM dans le domaine de l’électrification du véhicule

Lors de cette 32ème édition de l’Electric Vehicle Symposium (EVS32), VEDECOM a tenu un stand dans la zone cluster de concert avec son partenaire Mov’eo, le pôle de compétitivité en R&D mobilité et automobile. L’espace de 27 m² a permis d’exposer un système complet de recharge dynamique par induction constitué de deux bobines : une solution innovante et entièrement conçue en interne par l’Institut VEDECOM, capable d’alimenter un véhicule de type Zoé. L’occasion également de rencontrer les chercheurs de l’Institut venus présenter les résultats de leurs recherches sur la recharge, les moteurs électriques et l’électronique de puissance. Quatre d’entre eux sont par ailleurs intervenus lors de conférences ou sessions posters.

Deux démonstrations de recharge électrique en partenariat avec Renault

VEDECOM était également partenaire du Groupe Renault et de Trialog dans deux démonstrations de solutions de recharge innovantes qui ont été très fréquentées :

  • La démonstration Plug & Charge (PnC) permettait de présenter la simplification des systèmes d’identification et de recharge du véhicule sur les bornes publiques. Alors que le branchement et la recharge sont aujourd’hui conditionnés par la lecture d’un badge par la borne, la solution PnC permet la reconnaissance automatique du véhicule lorsqu’il se branche. La borne peut alors gérer elle-même le process d’identification, d’autorisation, de recharge et de paiement auprès des différents interlocuteurs pour une expérience utilisateur simplifiée.
  • La recharge bidirectionnelle permet aux véhicules électriques de restituer l’énergie emmagasinée dans leurs batteries au réseau électrique et de mieux réguler la recharge. Celle-ci s’effectue ainsi au maximum quand l’offre est la plus abondante, notamment lors des pics de production des énergies renouvelables. A l’inverse, en période de pointe de demande d’énergie, le véhicule peut réinjecter de l’énergie au réseau pour lisser les pics de consommation et peut dès lors servir d’unité d’appoint temporaire d’énergie.

La communication entre le véhicule et la borne, nécessaire pour cette recharge intelligente, est assurée par une brique logicielle mise au point par VEDECOM, conforme à la norme ISO 15118.

Pour en savoir plus sur les interventions de VEDECOM

Articles récents :

Inauguration du Paris-Saclay Autonomous Lab

L’expérimentation Paris-Saclay Autonomous Lab a été inaugurée le 15 mai 2019 à l’occasion de l’événement SPRING. Une étape importante pour les trois équipes de VEDECOM impliquées dans ce projet de grande ampleur, mené en partenariat avec le Groupe Renault, le Groupe Transdev, l’IRT SystemX, et l’Université Paris-Saclay. Le projet vise à développer de nouveaux services de mobilité en conduite autonome, donc sans conducteur, sur voie dédiée, voies publiques et campus, en complément des solutions de transports existantes sur le plateau de Saclay. Il intègre des technologies de pointe en matière d’intelligence embarquée dans les véhicules, de système de supervision, d’infrastructures connectées, ainsi que de réseaux de télécommunications sécurisés. VEDECOM a conçu, implanté et développé l’infrastructure communicante et intelligente, et piloté les études portant sur les interactions homme-machine englobant différents champs de recherche tels que l’acceptabilité et le comportement des usagers.

Expérimentation d’un système complet de transport autonome

Lancé en 2017, le projet Paris-Saclay Autonomous Lab a pour objectif de tester un système complet de transport autonome, composé de véhicules autonomes (3 prototypes de Renault ZoéCab et 1 navette Transdev-Lohr i-Cristal), d’une supervision de la flotte, d’une infrastructure connectée et d’applications clients. Le but est de définir les conditions de déploiement d’un service de mobilité autonome à plus large échelle. Il a été inauguré le 15 mai 2019, à l’occasion du rendez-vous de l’innovation SPRING, par Mme Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Présidente d’Île-de-France Mobilités, M. François Durovray, Président du Conseil Départemental de l’Essonne et M. Michel Bournat, Maire de Gif-sur-Yvette et Président de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay ; en présence de M. Thierry Mallet, Président Directeur Général du Groupe Transdev, M. Arnaud Molinie, SVP Mobility service Groupe Renault, M. Paul Labrogere, Directeur Général de l’IRT SystemX,  Mme Sylvie Retailleau, Présidente Université Paris-Saclay, M. Philippe Watteau, Directeur Général de VEDECOM et Mme Elizabeth Crepon, Directrice de l’ENSTA.

Un stand VEDECOM pour présenter la contribution de l’Institut au projet

En parallèle de l’inauguration officielle, qui avait lieu à Supelec, un stand présentait la contribution de VEDECOM à ce projet de grande ampleur. Une démonstration de réalité virtuelle permettait également d’expliquer la partie ergonomie et expérience utilisateur du projet, portée par l’Institut : analyse des besoins, test des solutions en réalité virtuelle, préconisations sur l’ergonomie et l’organisation spatiale des véhicules, travail sur les IHM interne et externe…Des études cruciales pour le déploiement du véhicule autonome, comme l’a rappelé à plusieurs reprises Philippe Watteau.

L’expérimentation au crible de la presse

L’expérimentation a été présentée à une trentaine de journalistes français et une quarantaine de journalistes étrangers. Ils ont pu tester en avant-première les taxis autonomes où, pour l’occasion, un écran permettait de visualiser ce que « voyait » la voiture. A la gare de Massy-Palaiseau, une visite du PCC, avec présentation de la navette autonome Lohr i-Cristal leur était également proposée.

Pour en savoir plus sur l’expérimentation Paris-Saclay Autonomous Lab

Articles récents :