Présentation du projet MOOVE à l’Autonomous Vehicle Test & Development Symposium de Stutggart

Le 6 juin dernier, Gildas THIOLON, Ingénieur data scientist de l’Institut VEDECOM, a présenté le projet MOOVE à la conférence Autonomous Vehicle Test & Development Symposium de Stuttgart.

Sujet
La connaissance des situations réelles de roulages entre les véhicules est indispensable, afin d’identifier précisément les problèmes de suretés auquel le véhicule autonome sera confrontés.
Le projet MOOVE a été créé dans le but d’acquérir cette connaissance, à travers l’acquisition de données réelles et l’identification et analyse de situation critiques.

Présentation
– Détaille le contexte et la méthodologie appliquée à la collecte de données
– Explique la structuration de données mise en œuvre pour construire une base de données relationnelle à partir des roulages.
– Décrit le rôle de variables clefs dans la modélisation de l’environnement de l’EGO, pour l’extraction et l’analyse de scénarios de conduite

L’analyse des scénarios critiques améliora la sureté et la robustesse des architectures des véhicules autonomes, et de ses systèmes, qui sont développés à VEDECOM.

Pour en savoir plus, téléchargez la présentation en cliquant-ici

Articles récents :

VEDECOM a le plaisir de vous annoncer la soutenance de thèse de Zayed ALSAYED

La soutenance de thèse de Mr Zayed ALSAYED intitulée « Caractérisation de la Robustesse et Amélioration de la Précision d’un Système de Localisation SLAM pour un Véhicule Autonome » aura lieu le 20 juin à 9h30 à Télécom ParisTech, 46 rue Barrault 75013, Amphithéâtre Jade. Il s’agit d’une thèse entre VEDECOM et l’Inria Paris.

JURY

Cette soutenance aura lieu devant le jury :
Philippe BONNIFAIT – Professeur Université de Technologie de Compiègne
Roland CHAPUIS – Professeur Université Blaise Pascal
Examinateurs :
Michel DEVY – Directeur de recherche LAAS – Toulouse
Guillaume BRESSON – Chargé de Recherche – VEDECOM
Fawzi NASHASHIBI – Directeur de Recherche – Inria Paris
Directrice de thèse :
Mme Anne VERROUST-BLONDET – Chargé de recherche HDR – Inria Paris

RESUME

Dans le domaine du véhicule autonome, une mauvaise estimation de la localisation du véhicule peut avoir de graves conséquences sur la sécurité. Il est donc primordial de garantir la précision et de connaître les limites du système de localisation. Cette thèse présente un ensemble de méthodes permettant d’améliorer la fiabilité des résultats obtenus par un algorithme de SLAM (cartographie et localisation simultanées) 2D sur un véhicule autonome circulant dans des environnements urbains et péri-urbains et sous des contraintes réelles.

Différents aspects d’une méthode de SLAM ont été étudiés dans cette thèse, dans le but d’améliorer : 1. la robustesse de l’algorithme de SLAM en détectant ses limites intrinsèques de la méthode ; 2. la précision des résultats en atténuant l’impact des approximations dues aux modélisations ; 3. l’utilisation du SLAM à grande échelle et avec des ressources limitées en introduisant une technique de gestion de carte. Une méthode de SLAM peut être mise en échec si la configuration de l’environnement du véhicule ne permet pas d’effectuer une localisation précise et non ambiguë. Deux approches basées sur méthodes d’apprentissage ont été introduites pour repérer de telles situations.

La première approche permet de détecter a priori les scénarios de défaillance potentiels en calculant un descripteur de l’environnement à partir des données laser brutes décrivant le voisinage du véhicule à chaque instant. Cette méthode est indépendante de l’implémentation SLAM sous-jacente.

La deuxième approche est dédiée aux algorithmes de SLAM utilisant des scores de vraisemblance pour estimer la localisation du véhicule. Elle est exécutée en parallèle du SLAM et ne dépend pas du capteur utilisé. Les approximations des modèles de représentation de l’environnement et de déplacement utilisés dans les algorithmes de SLAM induisent des erreurs systématiques lors de l’estimation de la position et de l’orientation du véhicule. Nous proposons d’utiliser deux types d’information pour atténuer ces erreurs : les poses relatives calculées aux instants précédents et la distribution des scores de vraisemblance calculés à chaque instant. La prédiction d’erreur est apprise en utilisant un modèle EMLP (Ensemble Multilayer Perceptron). La correction d’erreur est appliquée a posteriori du calcul d’estimation de la localisation.

Enfin, une technique de gestion de carte dédiée aux algorithmes de SLAM 2D basés sur des grilles a été proposée pour permettre une navigation du véhicule sur de longues distances sans augmentation du temps de calcul et de la taille des ressources utilisées.

Les approches présentées dans cette thèse ont été testées et validées sur les données publiques de KITTI et sur des données réelles acquises en utilisant un véhicule équipé de capteurs.

Articles récents :

Maman, j’ai testé la voiture autonome !

Ce vendredi 1er juin 2018, l’Institut VEDECOM a organisé une journée de découverte de la voiture autonome pour une classe de primaire !

Expert dans trois domaines de recherches, l’Institut VEDECOM œuvre activement à transmettre ses savoirs sur les nouvelles mobilités, électriques, connectées et autonomes.

La journée découverte du 1er juin récompensait une classe de primaire, gagnante du challenge scientifique annuel organisé par l’association PEGASE de l’ESTACA.

Cette année, c’est une classe de CE2 – CM2 de l’école Marie Noël à Montigny le Bretonneux qui a remporté le prix !

Le 1er juin, les enfants, la maîtresse et les (chanceux) parents accompagnants ont pu :

  • Comprendre et échanger avec des experts sur les techniques mises en œuvre dans les véhicules à conduite déléguée au travers d’un quizz interactif : « le vrai / faux du véhicule autonome »
  • Découvrir les différents métiers de la filière automobile et du secteur des transports, en pleine mutation
  • Pratiquer un jeu vidéo d’apprentissage de la mobilité, mettant en situation les « joueurs » face à différents scénarii de mobilité urbaine pour comprendre comment se déplacer dans un espace urbain complexe, mieux connaitre leurs atouts et élargir leur palette d’actions face aux aléas des déplacements . Plus d’information sur ce le « jeu en route » ici.
  • Et surtout expérimenter, sur piste, les fonctionnalités du prototype de véhicule autonome (niveau 4), avec démonstration de gestion de toutes les situations de trafic : embouteillage, insertions d’autres véhicules sur la voie, et arrêt sur feux grâce à la communication V2I

Cette journée s’inscrit dans une démarche globale de diffusion des savoirs et de vulgarisation, qui fait partie de l’ADN du Programme Formation de VEDECOM.  Ainsi, souvent avec nos partenaires, nous mettons en œuvre des démonstrations dans le cadre d’évènements universitaires (Challenge Educ’Eco) ou grand public (Semaine de la Mobilité), nous accompagnons des équipes lors de challenges étudiants, et nous organisons des journées de découverte pour des jeunes avec nos moyens et installations.

Pour nos chercheurs, ces moments inédits de partage sont l’occasion d’être à l’écoute des questionnements des futurs utilisateurs des nouvelles solutions de mobilité, et aussi de susciter des vocations !

Le vif intérêt manifesté lors des ateliers et l’enthousiasme du public nous confortent à chaque fois dans l’importance d’effectuer cette mission de valorisation et de sensibilisation à l’innovation.

Prochaine étape de cette mission : dès septembre, la mise en ligne d’un tout nouveau module immersif d’initiation au véhicule autonome, en accès libre, et gratuit !

Pour en savoir plus sur nos missions : rendez-vous sur notre page formation.

 

Articles récents :

Séminaire international « L’espace de la mobilité comme projet »

Une perspective franco-latino-américaine

L’Institut pour la ville en mouvement-VEDECOM et la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) organisent un séminaire international le 7 juin 2018 à l’UFRJ, en collaboration avec l’Ambassade de France au Brésil (Délégation Régionale de Coopération pour l’Amérique du Sud) et la Fondation Furban.

Cet événement passera en revue les concours, les expositions et diverses activités liées au programme de recherche Passages. Depuis 2014, cette exposition met en focus l’importance de ces petits espaces de la mobilité dans l’aménagement urbain et dans la conception d’un système de mobilité intégré. Dans un deuxième temps la discussion s’orientera sur le rôle des campus universitaires et leurs relations avec les villes.

La direction internationale de l’IVM sera réunie à l’occasion de cette rencontre, ainsi que des représentants de la Chaire latino-américaine de l’Institut, et des experts venus du Mexique, du Costa Rica, de Colombie, du Chili, du Venezuela, du Pérou, d’Argentine, du Brésil et de l’Uruguay.

Le 8 juin se tiendra également un séminaire interne de la Chaire qui présentera les premiers résultats du projet de recherche-action « Les hyperlieux mobiles ».

Pour télécharger le programme cliquez-ici

Articles récents :

Succès de la démonstration du véhicule autonome à Louvain à la demande de la Commission Européenne

A la demande de M. Maroš Šefčovič, Vice-Président Energie et Transports de la Commission Européenne, l’Institut VEDECOM a présenté une démonstration de son véhicule autonome, mercredi 2 mai à Louvain en Belgique. Cet événement a été organisé suite à une annonce par la Commission Européenne de package lié au Véhicule Autonome, en ouverture du Festival « AND& summit & festival 2018 » organisé par la ville de Louvain qui a eu lieu du 2 au 4 mai.

Maroš Šefčovič était passager du Véhicule Autonome de VEDECOM sur un parcours en conduite autonome dans le centre de Louvain et a été interviewé lors d’un Facebook live de trente minutes, diffusé sur le site de la Commission Européenne.

Témoignage de Maroš Šefčovič
“Let me personally thank you for your special efforts in producing yesterday’s Facebook Live from inside a driverless car…. You were therefore all putting extra effort and even taking the risk but the result speaks for itself; it was well worthwhile!
It is a constant challenge for the EU institutions to speak with citizens in an engaging, inspiring, and innovative ways. I am therefore very glad to see that our colleagues are ready to take such important challenges and I assure you that I will continue to support such ‘smart’ initiatives in the future.”

L’Institut a bénéficié également d’un stand sur la Place de l’église pour présenter au grand public et aux journalistes l’avancée des recherches VEDECOM sur le véhicule autonome et proposer un quizz interactif sur tablettes.

En fin de journée, une conférence de presse au Musée de la ville fut l’occasion pour Maroš Šefčovič, Mohamed Ridouani, Maire Adjoint de Louvain, Johan Merlevede, Directeur du Festival et Luc Marbach, Directeur Général de VEDECOM de rappeler les enjeux et les nécessaires évolutions liés aux nouvelles mobilités.

Pour visionner le Facebook Live, rendez-vous ici

Articles récents :

Une formation sur les « Mobilités électriques et connectées »

Les décideurs et acteurs des territoires sont sollicités par une offre constante de nouveaux dispositifs (applications numériques, start-ups ou initiatives citoyennes, …) et de nouvelles technologies de mobilités (véhicules « autonomes », nouveaux schémas de gestion d’énergie, infrastructures communicantes …).

Devant ces multiples sollicitations, et l’injonction de « modernité », ils sont amenés à imaginer, concevoir et financer des aménagements sur leurs territoires avec une connaissance souvent partielle des dispositifs proposés, de l’adéquation de ces dispositifs aux données réelles de leurs territoires, et de leur adaptation aux souhaits prospectifs de leurs usagers.

En résumé, pour les collectivités aussi : « la mobilité : ça s’apprend » !

Face à ce défi, VEDECOM et le CEREMA, et avec le soutien de l’IAU Ile de France, se sont associés pour proposer un dispositif d’accompagnement dédié au rôle et responsabilités des collectivités sur les mobilités électriques et connectées.

La première étape de ce dispositif est une formation le 5 juin à Versailles « Mobilités électriques et connectées : rôle et responsabilités des collectivités». Destinée aux spécialistes de l’aménagement et de la mobilité, elle vise à expliciter les impacts de ces solutions innovantes de mobilité (historique, technique, administratif, juridique et budgétaire) et envisager leur adéquation aux contextes des territoires.

Les objectifs visés sont :

  • Comprendre les enjeux des véhicules électriques et connectés
  • Appréhender les compétences et les rôles des collectivités territoriales
  • Intégrer les véhicules électriques et connectés dans la politique publique de mobilité

 

La deuxième étape du dispositif  sera une session d’ateliers et d’échanges, organisée le 10 septembre 2018, sur la base de cas pratiques concrets et témoignages.

Informations pratiques pour la session de formation :

  • Fiche pédagogique
  • Date : Mardi 5 juin 2018
  • Lieu : 77 Rue des Chantiers, 78000 Versailles
  • Tarif : 700€

 

Contact

Pour toute information concernant le programme formation de VEDECOM, vous pouvez :
• consultez notre catalogue interactif
• nous contacter par mail à l’adresse formation@vedecom.fr
• contacter Sylvie Thromas, Directrice du Programme formation : sylvie.thromas@vedecom.fr

Articles récents :