VEDECOM et BLUE2BGREEN deviennent partenaires

Une offre de formation inédite pour accompagner le boom de la mobilité électrique

L’Institut VEDECOM et BLUE2BGREEN s’associent dans un partenariat inédit en Europe pour proposer la plus large gamme en formation-conseil dans le domaine de la recharge électrique. L’objectif : accompagner le développement de la mobilité électrique, alors que 2018 a été une année record pour les véhicules électriques avec plus de 25% de nouvelles immatriculations1. Collectivités, opérateurs, constructeurs automobiles ou fabricants d’infrastructures, cette offre de formation complète et unique s’adresse à l’ensemble des acteurs de la mobilité électrique. Adaptée à tous les profils, du demandeur d’emploi en requalification à l’ingénieur en R&D, elle permet d’aborder l’ensemble des enjeux liés à la recharge des véhicules.

De la vision stratégique à l’exploitation des infrastructures de recharge
Avec cette collaboration, VEDECOM et BLUE2BGREEN souhaitent créer une synergie forte pour accompagner l’écosystème de la mobilité électrique sur les enjeux stratégiques, les fondamentaux techniques, les normes et réglementations ainsi que les outils d’aide à la décision sur le domaine de la recharge. VEDECOM apporte son expertise sur la vision stratégique et les enjeux techniques, et BLUE2BGREEN apporte sa compétence sur l’installation, la stratégie de déploiement et la vente des infrastructures de recharge. Cette complémentarité d’expertises fait la force de ce partenariat unique.

Mobilité propre : lever les freins au développement des infrastructures de recharge
En formant les acteurs de la mobilité et en facilitant la mise en oeuvre de ruptures technologiques, VEDECOM et BLUE2BGREEN souhaitent contribuer à la mise sur le marché d’équipements et de véhicules électriques, accessibles au plus grand nombre. Les enjeux liés au développement de ces véhicules propres sont nombreux : réduction de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre, amélioration de la qualité de l’air dans les villes, etc. Dans ce contexte, la montée en compétences pour le déploiement de solutions de recharge est un élément stratégique. Aujourd’hui, la France compte 23 000 points de recharge accessibles à tous, répartis sur plus de 10 000 stations2, et l’Etat s’est engagé à mettre en place 100 000 bornes de recharge accessibles à tous d’ici 20223. Former les acteurs de la mobilité est donc une nécessité.

Télécharger le communiqué de presse

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus

L’Institut VEDECOM enrichit son offre d’accompagnement autour du véhicule électrique et de sa recharge

L’essor de la filière automobile et de ses emplois passe par des mesures de politiques industrielles en faveur des mobilités électriques. Ce secteur en pleine croissance nécessite une collaboration étroite entre le secteur public (décideur, collectivité) et différents acteurs privés (constructeur, équipementier, opérateur d’infrastructure de recharge). Au travers de ses recherches et de ses partenariats, l’ITE VEDECOM accompagne par la formation et le conseil le déploiement de ces véhicules à très faibles émissions.

Vous êtes une Collectivité ou un Opérateur d’infrastructure de recharge et vous vous interrogez sur les perspectives d’évolution du marché électrique et des services, la planification des projets d’infrastructure, leur intégration au réseau et les normes à appliquer ?
Vous êtes Constructeur ou Equipementier industriel et vous souhaitez connaître et pouvoir utiliser les dernières avancées des chercheurs sur la conception de machines électriques performantes et leur process de fabrication ?

L’offre VEDECOM adressent ces thématiques en vous permettant de partager l’excellence technique et la vision prospective des experts, d’associer théorie et expérimentation, et d’explorer les enjeux socio-économiques et humains des nouvelles solutions de mobilité électrique.

Voir le détail de notre offre ci-dessous :

Électrification des véhicules
L’atelier de prototypage de machines électriques et le laboratoire d’électronique de puissance de VEDECOM offrent à l’écosystème de l’électrification un lieu unique pour réaliser, tester et former autour de moyens et de pièces physiques résultant des travaux de recherche et d’industrialisation.
Nos recherches portent notamment sur la réduction des coûts de production des véhicules électriques et hybrides, l’augmentation de la densité de puissance (kW/kg) tout en maintenant un haut rendement et la processabilité en petites ou grandes séries.

Aller plus loin sur ce sujet

Pour pouvoir se généraliser et atteindre des objectifs de production significatifs à court terme, les véhicules électriques et hybrides doivent d’abord réduire leur coût de production. Ils doivent aussi améliorer leur densité de puissance pour s’adapter aux différentes applications, y compris les plus contraignantes.

Pour obtenir une réduction du coût global, le premier levier utilisé est la réduction de la quantité de matériaux chers, à commencer par les aimants. Les études entamées explorent donc d’abord des topologies qui permettent de réduire la quantité d’aimants à terres rares actuels, puis explorent le potentiel de nouveaux aimants encore en développement.

L’augmentation de la densité de puissance (kW/kg) des moteurs électriques, tout en maintenant un haut rendement est un objectif commun à l’automobile et à l’aéronautique. Pour augmenter la puissance massique, la haute vitesse est l’option prioritairement explorée. Pour des applications de traction, il faut développer conjointement un réducteur permettant d’adapter cette haute vitesse à la vitesse des roues. À plus long terme, c’est l’amélioration des matériaux (matériaux magnétiques durs et doux, conducteurs électriques, isolants) qui permettra aux machines électriques d’évoluer. Cette voie est explorée pour adapter les machines aux matériaux en cours de développement mais aussi pour orienter la recherche de nouveaux matériaux.

 

Nos experts vous forment sur ces sujets à travers deux formations uniques sur le marché :

Formation « Le véhicule plus électrique par ceux qui le conçoivent » 
7 experts référents sur 2 jours
Public: expérimenté, principalement ingénieurs R&D et industriels des secteurs automobile et aéronautique.
Objectif : partager les technologies essentielles pour concevoir et fabriquer des machines électriques performantes. Identifier les interfaces indispensables entre les disciplines impliquées : conception machine électrique, électronique de puissance, thermique, fiabilité, fabrication et écosystème de la recharge électrique


Formation « Le process de fabrication des machines électriques »
3 experts Conception et Fabrication sur une journée, avec démonstrations pratiques en atelier de prototypage VEDECOM
Public: ingénieurs et techniciens des domaines de l’automobile, de l’aéronautique et de l’industrie
Objectif: identifier les process et les contraintes de fabrication des machines électriques à intégrer au plus tôt dans la conception, afin de garantir les performances pour les volumes et la qualité des machines électriques (machines, matériaux, performances, contrôle, fabricabilité prototype et série).

 

Mobilité et Recharge des véhicules électriques connectés
L’intégration et la massification du véhicule électrique rechargeable dans les réseaux d’électricité intelligents (Smart Grid et Micro Grid) sur des territoires évolutifs, et pour un vrai service aux citoyens, est le challenge de ces prochaines années pour l’ensemble de l’écosystème : industriels, constructeurs, installateurs, opérateurs et collectivités.
Afin de vous faire partager les avancées, de la planification à la mise en œuvre concrète de solutions, VEDECOM s’associe avec ses partenaires CEREMA, IAU Ile de France, TRIALOG et BLUE2BGREEN.
Nos formations abordent les fondamentaux techniques, les stratégies de déploiement ainsi que les normes et réglementations indispensables au déploiement des véhicules électriques : solutions de recharge (stations, bornes, recherches prospectives en cours) et impacts des différentes solutions sur la gestion énergétique du véhicule, infrastructures nécessaires, communications et systèmes d’information.

Aller plus loin sur ce sujet

L’enjeu : comme pour tous les carburants alternatifs, le déploiement de l’infrastructure de recharge est un point clé de la mobilité. La recharge du véhicule électrique pouvant durer longtemps, cela permet : – un nouveau paradigme : faire une autre activité pendant que le véhicule se recharge au lieu de perdre du temps à se dérouter pour faire le plein – d’offrir des services au réseau électrique. D’une façon plus générale, il s’agit de mieux insérer les véhicules électriques dans les réseaux et les infrastructures de distribution électriques existants.

Ainsi, les véhicules électriques pourraient contribuer à lisser la courbe de consommation nationale. Leur flexibilité de consommation pourrait favoriser le déploiement de la production d’énergies renouvelables intermittentes. De nouveaux services énergétiques comme les V2H (Vehicle-to-Home) et V2G (Vehicle-to-Grid) pourraient permettre aux véhicules électriques de devenir parmi les 1ers « objets » connectés à partager les enjeux de 2 mondes : mobilité et énergie.

Par services énergétiques, on entend tous types de services souscrits sur le marché de l’énergie ou sur le marché de la capacité ou les services systèmes c’est-à-dire les services qui permettent de garantir la sécurité de fonctionnement du réseau électrique. À ces services existants, il faut rajouter les nouveaux services qui pourraient être offerts à un propriétaire de site privé, à un responsable de périmètre d’équilibre ou à un distributeur d’électricité.

Le véhicule électrique permettrait ainsi d’offrir les capacités de stockage de la batterie à un coût marginal faible. La réglementation, les comportements d’usage, la gouvernance, le jeu d’acteurs et le partage des données sont également des points clés qui seront étudiés. Un dernier axe du projet consiste à aider au déploiement de l’infrastructure en supportant des organisations telles qu’AFIREV, FNCCR, AVERE … qui cherchent à favoriser le retour d’expérience, et la dissémination des bonnes pratiques.

 

Formation « Mobilités électriques et connectées »Experts partenaires VEDECOM / CEREMA / IAU IdF sur 1 journée
Public: les décideurs et acteurs des collectivités territoriales (municipalités, départements, régions, intercommunalités, agences d’urbanisme, bureaux d’études, etc.)
Objectif : initier la réflexion vers des choix de dispositifs de mobilités électriques et connectées réalistes et adaptés à chaque territoire, compte-tenu des évolutions à venir et des politiques publiques à l’œuvre en France ; comprendre les perspectives en termes de services pour les citoyens ; appréhender les impacts (investissements et infrastructures) pour dimensionner des projets

 

Formation « La Recharge Intelligente » – 3 experts partenaires VEDECOM / TRIALOG / BLUE2BGREEN sur 2 jours, avec une partie pratique
Public: constructeurs et équipementiers industriels, gestionnaires et opérateurs d’infrastructures, Collectivités
Objectif : optimiser la performance de la batterie, de la recharge et de l’infrastructure, en identifiant les enjeux et les leviers de la Communication Intelligente entre la borne et le véhicule (puissance, horaires, temps/niveau de charge, durée de vie de la batterie, coût). Charger simultanément et intelligemment les véhicules électriques, tout en rentabilisant l’infrastructure.

 

Formation « Devenir Opérateur de Recharge de véhicule électrique » – 3 experts partenaires VEDECOM / BLUE2BGREEN / TRIALOG sur une journée
Public: aménageurs ou opérateurs d’infrastructures/bornes de recharge électriques
Objectif : identifier les enjeux, solutions techniques et spécifications nécessaires à la mise en exploitation des infrastructures de recharge des véhicules électriques. Partager les problématiques et cas d’usages rencontrés avec les participants à la formation.

Découvrez l’ensemble de notre offre dans notre catalogue de formation 2019.

Vos contacts VEDECOM :
Sylvie THROMAS – Directrice Programme Formation – sylvie.thromas@vedecom.fr
Olivier JEUDI – Responsable Projet Formation – olivier.jeudi@vedecom.fr

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus

VEDECOM contribue à la première formation diplômante Aspects juridiques des véhicules autonomes

Avec la loi PACTE[1], actuellement débattue au Parlement, et la Loi d’orientation des mobilités[2], prévue pour début 2019, le déploiement des véhicules à conduite déléguée passe à la vitesse supérieure. La Faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille Université, avec la contribution de l’Institut VEDECOM, lance la première formation diplômante Aspects juridiques des véhicules autonomes. Qui est pénalement responsable en cas d’accident ? Qui assure les risques ? Qui indemnise les victimes ? Cette formation unique en son genre permet de répondre aux nombreuses questions juridiques que pose le développement des véhicules autonomes. L’objectif est de former des juristes et toute personne amenée à traiter des questions de responsabilités liées à l’utilisation des véhicules autonomes. A la clef pour les étudiants, un Certificat d’Etudes Supérieures Universitaires (CESU).

Des enseignements concrets et prospectifs
Grâce à une équipe composée de professeurs universitaires et d’experts VEDECOM, la formation permet d’acquérir un socle de connaissances techniques et juridiques essentielles pour le traitement des dossiers mettant en cause des véhicules autonomes, mais aussi les véhicules à conduite déléguée déjà existants. Destiné à des étudiants de niveau Master 1, en formation initiale ou continue, le cursus comprend 79 heures d’enseignement dispensées entre janvier et juin 2019, soit deux journées par mois, principalement à l’Institut des Assurances d’Aix-Marseille. Une journée de formation sur les pistes de l’UTAC à Montlhéry est également prévue. Les étudiants ont aussi l’opportunité de participer à un projet tutoré de résolution d’un procès du véhicule autonome. La résolution de ce procès sera présentée lors d’un colloque ouvert au public.

Se former pour se connecter aux réalités du véhicule autonome
Entendu comme le véhicule à conduite déléguée au sein duquel le conducteur transfère tout ou partie de la charge de conduite à un système, le véhicule autonome suscite de nombreuses interrogations. Si la route est encore longue avant le déploiement du véhicule du futur complètement autonome, le diplôme universitaire Aspects juridiques des véhicules autonomes a pour ambition de dresser un état de l’art du droit existant applicable à la délégation de conduite, des conditions d’expérimentation requises à l’établissement des responsabilités en cas d’accident. L’enjeu est de former les étudiants pour qu’ils développent un panel de compétences leur permettant par exemple de définir le véhicule autonome et les responsabilités civiles et pénales en cas d’accident, d’exposer les politiques publiques européennes et internationales ou encore de comprendre et négocier le contrat d’assurance automobile du véhicule équipé de fonction de délégation de conduite.

Favoriser l’interactivité pour maîtriser les nouvelles mobilités
Alors que les innovations technologiques et les nouveaux concepts de mobilité ne cessent de se multiplier, se former pour mieux en comprendre les enjeux et les usages devient une nécessité. Fort de sa structure collaborative et de ses partenariats, l’Institut VEDECOM propose des formations pédagogiques, ludiques et interactives pour se former aux nouvelles mobilités durables, efficientes et sûres. Ces formations portent une vision globale des mobilités dans les trois domaines d’expertise de l’institut : l’électrification des véhicules, la délégation de conduite et connectivité, la mobilité et l’énergie partagées. Grâce à des outils numériques et physiques, les apprenants expérimentent les nouvelles mobilités. Ils ont l’occasion de visiter des laboratoires de recherche, de tester le véhicule autonome. Ils ont aussi accès à des plateformes numériques pour approfondir leurs connaissances avec des méthodes ludiques et pédagogiques.

[1] L’article 43 prévoit de rendre possible pratiquement toutes les formes d’expérimentations de véhicules autonomes
[2] Cette loi doit permettre la délégation de conduite hors du cadre des expérimentations

Télécharger le communiqué de presse

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus

La mobilité, ça s’apprend ! VEDECOM lance le 1er e-learning immersif dédié au véhicule autonome

Depuis les expérimentations de Google, le véhicule à conduite déléguée est sur le devant de la scène internationale. Régulièrement, les industriels, les laboratoires et les territoires font des annonces sur le développement et l’expérimentation de ce type de véhicule. Les enjeux sont multiples : ils portent sur les innovations technologiques embarquées dans ces nouveaux objets de mobilité, et aussi sur les nouveaux usages qu’ils font émerger, ainsi que leur intégration dans le tissu économique et social.

Fort de son expertise et de ses expériences, l’Institut de recherche et de formation VEDECOM lance le premier module de formation en ligne qui appréhende l’ensemble des thématiques liées au véhicule autonome : son architecture, ses fonctions (perception, localisation, planification, décision et action), sa connectivité avec les autres véhicules et les infrastructures. Le module aborde également les aspects réglementaires en testing et homologation, nécessaires pour autoriser le roulage et la commercialisation des véhicules à conduite déléguée. Très complet, ce module aborde aussi les enjeux sociétaux, humains et juridiques du véhicule autonome dans son environnement.

Où en sommes-nous aujourd’hui ? Quels sont les verrous technologiques à lever ? Quelles sont les perspectives d’expérimentation et de déploiement sur nos territoires ?

VEDECOM y répond avec ce module interactif : vous effectuerez un voyage au volant d’un véhicule à conduite déléguée . Vous démarrez votre trajet dans un véhicule de niveau 0 d’autonomie, pour le terminer dans un véhicule de niveau 5. Tout au long de ce voyage pédagogique, des contenus et quiz vous sont proposés.

Que vous soyez novice ou expérimenté, acteur dans le domaine des mobilités ou intéressé par le domaine, venez franchir les 5 niveaux d’automatisation : l’e-learning VEDECOM est accessible gratuitement en ligne via notre plateforme LMS : http://formation.vedecom.fr.

Durée de l’e-learning : 45 minutes séquençables en modules courts.

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus

LA MOBILITÉ, ÇA S’APPREND !

Des Assises de la mobilité aux Débats citoyens sur le véhicule autonome, la mobilité inclusive est identifiée et reconnue par tous comme un enjeu sociétal majeur. Cependant, malgré les progrès réalisés par les acteurs de la mobilité et des transports en la matière, de nombreuses inégalités subsistent.

La première est d’ordre économique : les individus ne se déplacent pas de la même façon ni avec le même confort selon leur niveau de revenus.
Les Français pointent en premier l’aspect financier (source : Elabe, mai 2018) comme facteur d’amélioration de leur mobilité du quotidien.

La deuxième est d’ordre géographique : plus du quart de la population française, soit près de 19 millions d’habitants répartis sur les trois quarts du territoire, habite dans une « zone blanche de mobilité », c’est-à-dire hors d’une zone couverte par une autorité organisatrice de la mobilité (source : Cerema, février 2018).

La troisième est plus complexe et pour cela il faut comprendre que la mobilité n’est pas innée : c’est une compétence et une habileté qui s’apprennent, via les expériences que l’on a dans l’enfance, dans l’adolescence, et tout au long de notre vie.

Et en fonction de son « capital mobilité » forgé par l’expérience, tout le monde n’est pas outillé de manière égale face à la complexité des villes et de leurs réseaux. Des freins (plus ou moins importants selon les individus) cognitifs, pyscho-sociaux et culturels sont prégnants pour environ un quart la population française : plus d’une personne sur quatre estime ne pas être suffisamment formé pour utiliser les moyens de transport mis à disposition par sa ville (source : Obsoco, Chronos / Ademe, CGET, VEDECOM, 2017) et respectivement 22% et 29% des personnes ont déjà renoncé à se rendre à une destination qu’ils ne connaissent pas, soit à cause d’appréhensions émotionnelles (peur de se perdre, de ne pas y arriver), soit à cause de carences informationnelles et organisationnelles pour se déplacer (source : Elabe, 2018).

Facteur aggravant, ces inégalités ont tendances à être cumulées pour les personnes de milieux modestes, en situation précaire ou d’insertion.

Face à ce constat, l’Institut pour la ville en mouvement-VEDECOM, en collaboration avec des experts de la ville, de la formation, de l’insertion, de la création numérique et des milieux académiques, a élaboré un kit pédagogique destiné à développer la mobilité en toute autonomie*de publics divers, qu’ils s’agissent de personnes confrontées à des difficultés dans la maîtrise de leurs déplacements quotidiens ou bien en phase d’apprentissage.

Intitulé « En Route ! », le kit repose sur l’utilisation d’un serious game (jeu vidéo éducatif) qui, sous une approche ludique, va permettre aux joueurs de développer des savoir-être de la mobilité avec les moyens du bord, mieux connaître leurs atouts face aux aléas des déplacements en ville et surmonter leurs freins psycho-sociaux.

Cet outil est mis à disposition d’organismes de formations et d’associations qui sont formés par l’IVM afin d’assurer une prise en main complète du kit et de ses contenus.

–> Découvrez toutes les informations sur « En Route ! »

–> Venez tester le jeu « En Route ! » au Salon Autonomy, du 18 au 20 octobre 2018 à la Grande Halle de la Vilette à Paris, stand E28.

–> Et découvrez le programme des temps forts de VEDECOM à Autonomy

Télécharger le communiqué de presse

*capacité à prendre seul des décisions permettant d’effectuer les différentes actions nécessaires à la réalisation du déplacement en toute sécurité, du choix de l’itinéraire, aux conditions, moments et lieux de traversée, jusqu’à l’arrivée à destination.

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus

Un quiz pour (re) découvrir le véhicule autonome !

Les évolutions du secteur de la mobilité, multiples et complexes, font couler beaucoup d‘encre et nécessitent une veille constante pour faire le tri dans le flux d’informations. Pour répondre aux nombreuses interrogations sur le véhicule autonome, VEDECOM a mis en ligne un jeu quiz pédagogique : qu’entend-on par véhicule autonome, quelles sont les technologies qui le composent et dans quel écosystème il évoluera ? Devenez incollable sur le sujet !

Ce quiz de 10 questions contextualisées, conçu par les experts de l’Institut, s’inscrit dans une démarche globale de diffusion des savoirs et des recherches effectuées au sein de VEDECOM.
Les technologies embarquées dans les véhicules à conduite déléguée sont en perpétuelle évolution. Elles constituent un défi pour les concepteurs de ces nouveaux objets de mobilité. Leur introduction à venir dans des villes de plus en plus en numériques et connectées représentent un enjeu majeur pour les politiques publiques. Les usages de déplacement et les modèles économiques associés en seront bouleversés.

L’Institut VEDECOM étudie les multiples problématiques liées aux nouvelles mobilités, dont fait partie l’émergence des véhicules autonomes. Il apporte son expertise dans trois domaines de recherche :
– Électrification des véhicules,
– délégation de conduite et connectivité,
– mobilité et énergie partagées.

A l’issus de ce quiz, vous aurez la possibilité de télécharger un récapitulatif des thématiques abordées qui reflètent la diversité des recherches effectuées au sein de VEDECOM.
Prochaine étape de cette mission de diffusion des savoirs : dès octobre 2018, la mise en ligne d’un module immersif d’initiation au véhicule autonome, en accès libre et gratuit !

Alors, saurez-vous démêler le vrai du faux ?  Tester vos connaissances sur le véhicule autonome ?

FAITES LE QUIZ !

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus