Les passages, des espaces de transition pour la ville du 21è siècle

Une exposition internationale d’une grande richesse a été présentée, du 4 mai au 5 juin 2016, par l’Institut pour la Ville en Mouvement, intégré en janvier dernier à VEDECOM

Un réseau international d’experts (villes, universités, entreprises, ONGs…) s’est mobilisé pendant deux ans pour déployer des échanges interdisciplinaires autour de cas concrets. Partant de situations emblématiques, ont été élaborées avec des partenaires locaux de nouvelles manières de faire, fondées sur des enquêtes d’usage, des ateliers in situ, des appels aux jeunes concepteurs pour déboucher sur des projets réalisables à moindre coût.

Les mille et une barrières de la ville contemporaine
Tunnels, ponts, passerelles, téléphériques urbains, escalators…
Parfois agréables, animés, intelligents, ouverts sur le paysage urbain, distrayants, mais le plus souvent glauques, incommodes voire dangereux, oubliés ou délaissés par les grandes opérations d’aménagement ; espaces du passant multimodal, ils sont les maillons essentiels qui permettent de passer, tant bien que mal, d’un mode de transport à l’autre, d’une ambiance urbaine à une autre, dans nos villes contemporaines toujours plus grandes et morcelées par des autoroutes, des voies ferrées ou des quartiers fermés.

Le passage comme l’articulation entre le lien, le lieu et la transition & le rôle des passages dans les mobilités en mutation
Raccourcis, espaces de transition, parcours privilégiés, les passages sont cruciaux pour faciliter l’accès de tous à la ville. Formels ou informels, ils sont aussi des lieux d’expérience sensible, transition entre des mondes différents, physiques, culturels ou symboliques.

Les passages en projet avec les résultats des concours IVM et des références urbaines et architecturales internationales. Une présentation des projets menés dans 40 villes du monde (Alger, Anvers, Barcelone, Bogota, Buenos Aires, Cotonou, Grenoble, Maputo, Montevideo, Nantes, Ouagadougou Paris, Shanghai, Toronto, Tours, San José, Santiago, São Paolo, Tunis, Valparaiso, Volos… ) des exemples de barrières de la ville d’aujourd’hui, les situations de passages dans nos mobilités quotidiennes, et les solutions de demain.
Des étudiants, cinéastes, des artistes, des habitants, des responsables politiques, des techniciens des villes, des chercheurs et des professionnels de la conception architecturale et urbaine se sont mobilisés aux quatre coins de la planète pour imaginer ces petits lieux du mouvement.

Les productions de l’IVM, films, enquêtes, concours étudiants, travaux des universités partenaires nous posent ces questions : Quelles sont les spécificités, les pistes de réflexion, d’innovation de ces petits espaces qui doivent accompagner les mutations urbaines et la transformation des mobilités ? Comment agir, ensemble, pour que ces petites articulations à coût réduit qui facilitent notre vie quotidienne ne soient pas les grands oubliés des fabricants de nos villes ?

Pour plus d’informations : www.passages-ivm.com

 

Articles récents :