VEDECOM exporte son savoir-faire en Australie : livraison d’un véhicule autonome et connecté de niveau 4

VEDECOM Tech, filiale de l’Institut de recherche VEDECOM, a livré le 6 Juin 2019 à QUT (Queensland University of Technology, Brisbane, Australie) un véhicule électrique connecté et autonome de niveau 4. Elle effectuera en août 2019 une démonstration à Brisbane.
Dans le même temps, l’Institut de recherche VEDECOM lance un projet de coopération scientifique avec QUT.
Ce partenariat permet à la France et à l’Australie d’accélérer ensemble la recherche sur le véhicule autonome.

Premier contrat hors Europe pour VEDECOM Tech

Le contrat porte sur la fabrication et la livraison par VEDECOM Tech d’un véhicule autonome de niveau 4 SAE construit sur la base d’une Renault Zoé. Il s’agit du premier contrat de fourniture d’un démonstrateur français en dehors des frontières européennes.

Le modèle est une évolution du véhicule autonome VEDECOM dévoilé à l’occasion d’ITS Strasbourg 2017. Il est proche de la définition technique des véhicules présentés lors de la journée mobilité@VEDECOM en avril 2019. Il peut rouler seul et propose une reprise en main du conducteur si besoin. Il peut aussi communiquer avec d’autres véhicules connectés, avec les infrastructures et les opérateurs de systèmes d’infrastructures routières, pour partager des messages de sécurité et des alertes. Pour assurer une performance et une sécurité optimales, le démonstrateur intègre les derniers résultats scientifiques de VEDECOM sur la perception, la localisation et la planification des trajets.

Le véhicule a été livré à QUT le 6 juin 2019, au mobiLAB, siège de VEDECOM situé à Versailles Satory, qui associe laboratoires de recherche et ateliers à proximité de pistes d’essai. Le 13 août prochain, VEDECOM Tech assurera également, une démonstration pour l’Université de Queensland, en présence des représentants du Ministère des transports de l’Etat du Queensland.

Un partenariat scientifique pour préparer l’avenir

Ce contrat est le coup d’envoi d’un programme de recherche coopérative entre Queensland University of Technology (QUT) et l’Institut VEDECOM, tous deux en pointe sur les véhicules autonomes. VEDECOM possède déjà plusieurs démonstrateurs pouvant opérer sur route ouverte. L’Etat du Queensland possédera pour la première fois un véhicule autonome de niveau 4. Les chercheurs de QUT pourront intervenir dans le fonctionnement du véhicule, de ses équipements et sous-systèmes (intelligence artificielle, capteurs, logiciels…). Ils seront à même de le modifier et de réaliser des plans de test comparables avec ceux de VEDECOM, sur un véhicule de définition technique proche, ce qui permettra une coopération scientifique approfondie.

« Nous sommes fiers d’avoir pu réaliser en quelques mois ce véhicule autonome prototype, se réjouit Monsieur Rémi Bastien, Président de VEDECOM et de VEDECOM Tech, et de déployer notre excellence scientifique en Australie dans un nouveau partenariat avec QUT qui s’annonce très prometteur ».

Monsieur Mark Bailey, Ministre du Department of Transport and Main Roads (TMR), précise que le véhicule fera partie du pilote « Cooperative and Highly Automated Driving” (CHAD), qui sera délivré par QUT en partenariat avec TMR et le centre de recherche coopératif iMOVE Australia. « C’est une étape importante vers l’introduction de véhicules autonomes au Queensland. Le véhicule sera testé sur nos routes pour valider le comportement de conduite et l’interaction du véhicule avec l’infrastructure et les autres usagers de la route. La préparation est fondamentale : nous devons nous assurer que réseau routier, infrastructure, législation, règlementation et processus d’homologation sont en ordre de marche pour permettre l’intégration de véhicules autonomes dans notre réseau de transport et être prêts pour le futur ».
« Cette infrastructure de recherche unique, née d’une solide collaboration internationale, va améliorer la capacité de l’Australie à évaluer les impacts des véhicules autonomes et connectés en matière de sécurité, commente le Professeur Andry Rakotonirainy, Directeur du Centre de recherche sur les Accidents et la Sécurité Routière de QUT, (CARRS-Q). Cela facilitera les recherches pluridisciplinaires sur la manière dont les usagers de la route acceptent, adoptent et coopèrent avec les nouveaux systèmes d’automatisation ».

Télécharger le PDF du communiqué de presse

Pour aller plus loin :

IT News – Queensland debuts « most advanced » driverless car in Oz 

Brisbane Times  – Driverless car to be put to the test on Brisbane roads

Articles récents :

La conférence finale du projet européen CoExist a eu lieu en vidéo-conférence

La conférence finale du projet européen CoExist a eu lieu les 25 et 26 mars 2020. Initialement prévue à Milton Keynes, l’une des villes partenaires du projet, elle s’est finalement déroulée en visio-conférence, crise du coronavirus Covid-19 oblige. Lancé en 2017 et...

lire plus