SMIV : une 4ème édition qui consacre la pérennité de l’événement

05 / 12 / 2019

SMIV – « Smart Mobility and Intelligent Vehicle », la conférence scientifique annuelle de l’Institut VEDECOM a eu lieu le 12 novembre dernier. Une édition très axée électromobilité et collaboration entre embarqué (véhicule) et débarqué (infrastructures) avec une approche multidisciplinaire qui part des usages pour que la technologie reste au service de l’humain. L’événement s’est déroulé à l’Espace Saint-Martin, en plein cœur de Paris : une localisation plus centrale et plus facile d’accès pour une conférence placée sous le signe de l’international.

SMIV : une quatrième édition jeune et internationale

Consécration… C’est le terme qui vient à l’esprit pour qualifier ce 4ème rendez-vous de SMIV. L’édition, qui adressait les problématiques particulièrement pertinentes, a scellé la pérennité de l’événement.

Avec une localisation parisienne au cœur du 3ème arrondissement, elle a su rassembler l’écosystème complet de VEDECOM, industriels comme académiques, autour des questions de modèle économique de l’électromobilité et de collaboration entre le véhicule et son environnement.

Résultat : 250 participants contre 180 l’an passé. Une audience jeune et très internationale pour une édition intégralement anglophone. Une diversité qui se retrouvait du côté des intervenants puisque nombre des partenaires internationaux de l’Institut avaient accepté d’intervenir aux côtés des chercheurs de VEDECOM. Etaient ainsi représentés la Suisse (Dirk Lauinger), l’Allemagne (Dr ; Uta Burghard), ou encore les Pays-Bas (Rick Wolbertus). VEDECOM était également fier d’accueillir le Professeur Ramteen Sioshansi, de l’Université d’Etat de l’Ohio, comme keynote speaker introduisant la première session de présentations scientifiques sur les enjeux économiques de l’électromobilité. Des organismes de recherche français éminents, comme l’INRIA et le CEA, étaient également représentés : le Dr Fawzi Nashashibi, Directeur de Programme au RITS (INRIA) introduisait la seconde session ; cependant que le Dr Raphael David, du CEA, intervenait sur la conception de systèmes embarqués pour les véhicules de demain.

2 sessions pour faire le point sur les défis scientifiques et techniques des mobilités durables

La journée se déroulait en deux temps, afin de présenter les derniers résultats de recherche sur les mobilités durables, les défis scientifiques et techniques restant à relever ou encore les enjeux économiques et politiques impliqués. Une première session, intitulée « Sustainable and Electric Mobility », envisageait les challenges et les enjeux de l’électromobilité. 

Y étaient notamment abordées les problématiques liées à la recharge ou à l’acceptation des nouvelles solutions pour augmenter le rayon d’action d’un véhicule électrique.

Une seconde session, « The intelligent vehicle and its collaboration with the infrastructure», était davantage axée sur les fonctionnalités de communication et de connectivité entre le véhicule autonome et son environnement : infrastructures connectées, interfaces homme-machine (IHM), perception étendue…

« Pour vous, qu’est-ce que SMIV ? »

Au terme d’une journée scientifique aussi dense que technique, Féthi Ben Ouezdou, Directeur Scientifique de l’Institut, résumait SMIV en trois mots : « Excellence scientifique, partenariat stratégique pour VEDECOM, partage des questions de recherche encore ouvertes ». Nous laissons la parole à quelques intervenants en guise de conclusion.

« SMIV est une conférence très intéressante en termes de contributions scientifiques, mais aussi de networking, dans la mesure où nous pouvons y rencontrer des chercheurs de tous domaines et des acteurs de l’industrie. C’est une rencontre très bénéfique pour le véhicule autonome. » Dr. Fawzi Nashashibi

« C’est réellement une opportunité unique qu’offre VEDECOM avec la conférence SMIV. Nous pouvons y discuter méthodes scientifiques, mais aussi état du marché ou encore faire le point sur toutes les problématiques qui restent à résoudre. » Icaro Freitas-Gomes (doctorant VEDECOM)

« C’est une réelle opportunité de voir comment des personnes de différents pays travaillent sur le véhicule électrique et autonome. » Dr. Rick Wolbertus (Université de Sciences Appliquées d’Amsterdam, TU Delft)

« Nous sommes heureux de cette forte participation avec plus de 250 personnes. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine avec les thématiques de R&D relatives à l’usage des données et de l’IA pour l’évaluation, la validation et la certification du véhicule autonome; ainsi que les nouvelles solutions de mobilité intégrant une approche sociétale et légale. Deux sessions seront envisagées autour de la validation des performances et l’impact des nouvelles solutions de mobilité pour l’organisation de l’espace urbain », a conclu Féthi Ben Ouezdou.

Pour consulter le programme et les abstracts d’interventions

Articles récents :

La conférence finale du projet européen CoExist a eu lieu en vidéo-conférence

La conférence finale du projet européen CoExist a eu lieu les 25 et 26 mars 2020. Initialement prévue à Milton Keynes, l’une des villes partenaires du projet, elle s’est finalement déroulée en visio-conférence, crise du coronavirus Covid-19 oblige. Lancé en 2017 et...

lire plus