Véhicule autonome : accompagner la transition

Démonstrateur à conduite déléguée

L’automatisation du véhicule et de sa conduite connaît une progression accélérée depuis quelques années : véhicules à conduite partiellement déléguée,  navettes  ou minibus sans chauffeurs sur des espaces restreints.

Les expérimentations se multiplient et révèlent à la fois les possibilités des systèmes d’intelligence artificielle et les obstacles qui restent à franchir pour que le véhicule autonome trouve sa place dans les mobilités du futur et les nouveaux modes d’usages des véhicules : qui utilisera les véhicules autonomes, et pour quels services de mobilité ?

Dans cette longue phase de transition où cohabiteront des véhicules classiques et des véhicules à autonomie croissante, les questions d’adaptation des réseaux routiers et d’appropriation sociale des nouveaux usages seront déterminantes.

Publiée par les Ingénieurs et Scientifiques de France et l’Institut VEDECOM avec la contribution d’experts de différentes disciplines, la note de réflexion

« Véhicule autonome : accompagner la transition » explore les problématiques et enjeux socio-économiques pour la réussite de cette période de transition.

Pour consulter cette note, cliquer ici.

Articles récents :

La France se met en ordre de marche pour déployer la mobilité électrique nouvelle génération

Les principaux acteurs de la mobilité électrique s’associent pour définir et coordonner le déploiement d’une infrastructure de recharge pour véhicules électriques de nouvelle génération. Elle sera composée de bornes et de systèmes informatiques intégrant la norme ISO...

lire plus