Pour ses 5 ans, VEDECOM met ses chercheurs à l’honneur

L’édition 2019 de mobilité@VEDECOM a eu lieu jeudi 11 avril 2019 au mobiLAB, en présence de plus de 400 invités. Pour son 5ème anniversaire, l’Institut pour la Transition Energétique a présenté à travers 40 stands de nombreux travaux et résultats de recherche. L’occasion de décerner à 5 de ses jeunes chercheurs le Prix Mobilité Ecologique et Solidaire, en présence de représentants de l’Etat et des collectivités partenaires de VEDECOM. L’occasion aussi d’inviter 10 startups de la mobilité autour du MOBILITY SPOT, qui rassemble un hub, un Fab Lab et des ateliers de prototypage. Retour sur cette journée de découvertes, de rencontres et de partages pour pénétrer les arcanes des mobilités de demain.

Focus sur les trois domaines de recherche de l’Institut

Les trois domaines de recherche de l’Institut étaient à l’honneur pour cette 5ème édition de mobilité@VEDECOM. Electrification du véhicule, délégation de conduite et connectivité, mobilité et énergie partagées : trois domaines pour une expertise transverse et systémique du véhicule autonome et de la mobilité. La R&D est prolongée par un programme de formation pour faire rayonner les connaissances de VEDECOM et accompagner la montée en compétence des différents acteurs de l’écosystème de la mobilité. Celle-ci était présentée à travers plusieurs animations ludiques. Les chercheurs s’étaient mobilisés pour présenter les solutions innovantes mises en œuvre au sein de l’Institut : Entropy, la première startup issue de ses travaux de recherche, le démonstrateur de véhicule autonome de niveau 4 et 5 ; Geloca, la solution de localisation du véhicule à partir des plans cadastraux ; MOOVE, le projet de collecte de données de roulage ; les nouvelles bobines de piste de recharge à induction de 30 kW ; les navettes autonomes à perception étendue, les simulateurs piéton et de conduite, et bien d’autres…

 

Les installations du mobiLAB au service des activités de recherche

Pour la première fois, l’événement avait lieu au cœur même de l’Institut, entre le mobiLAB et le Hall A, au bord des pistes d’essai. Sous un soleil rayonnant, les visiteurs ont pu circuler de démonstrations en conférences, de parcours thématiques en ateliers, de simulateurs en navettes autonomes. Des visites pour parler intelligence artificielle ou marquage au sol, acceptabilité ou hyperlieux mobiles, confort thermique ou PMB embedded…

Le plateau TV de vià GrandParis, installé au beau milieu du hall d’accueil et animé toute la journée par le journaliste Olivier Zanetta, a multiplié les interviews, mettant les experts sous le feu des projecteurs. Des débats, réunissant chercheurs de VEDECOM et invités extérieurs, ont permis de faire le point sur les questions cruciales de l’avènement des mobilités de demain. Comment gérer la recharge et la distribution d’énergie indispensables au développement du véhicule électrique ? Quels sont les défis du déploiement du véhicule autonome, au-delà du véhicule ? Comment se former aux mobilités du futur, qui impliquent la transformation et la création de nouveaux métiers ? Quelles seront les mobilités de demain ?

 

Un village de startups pour donner corps au déploiement des mobilités innovantes

Comme un début de concrétisation de toutes ces questions, un village de startups invitées présentait des solutions et services de mobilités innovantes : Oribiky, la première solution éco-responsable de vélos à assistance électrique en libre-service ; Trialog, une société de conseil et d’expertise en ingénierie qui participe aux travaux normatifs de communication véhicule électrique- borne ; VOOX, qui a conçu une technologie innovante brevetée destinée à simplifier les échanges de données dans les systèmes industriels ; Box2Home qui apporte des solutions aux entreprises et aux professionnels en termes de livraison « last mile » de colis lourds et/ou volumineux ; LCN, un cabinet d’ingénierie qui travaille sur la gestion de carrefours en temps réel ou encore Cocoon, le trois roues avec habitacle de BlueMooov particulièrement adapté aux déplacements urbains et présenté en avant-première.

 

5 ans, 5 jeunes chercheurs lauréats du Prix Mobilité Ecologique et Solidaire

Point d’orgue de la journée anniversaire, 5 jeunes chercheurs de VEDECOM ont été distingués pour leurs avancées scientifiques dans le domaine des nouvelles mobilités. Roch El Kouri, Guillaume Bresson, Stéphanie Coeugnet-Chevrier, Mohamed Cherif Rahal et Elsa Yousfi ont reçu le Prix Mobilité Ecologique et Solidaire des mains du Secrétaire Général pour l’Investissement Guillaume Boudy ainsi que de François de Mazières, maire de Versailles et président de Versailles Grand Parc, Olivier de La Faire, conseiller départemental des Yvelines et Sylvie Piganeau, conseillère régionale. « Nous voulons célébrer ces jeunes chercheurs qui sont porteurs de toutes ces innovations qui vont nous changer la vie, en toute sécurité », s’est réjoui Guillaume Boudy. Et d’adresser à VEDECOM trois nouveaux défis : se rapprocher des IRT, renforcer les collaborations et assurer la transition énergétique pour les générations futures.

« Nos 200 ingénieurs et chercheurs travaillent au quotidien sur la mobilité de demain, qui est une mobilité durable. En tant qu’Institut pour la Transition Energétique, VEDECOM est au cœur de la révolution pour l’environnement et pour l’écologie dédiés aux transports », a rappelé Philippe Watteau, Directeur Général de l’Institut. Il a précisé vouloir saluer, en cet anniversaire, l’ensemble des équipes de VEDECOM. L’Institut est fier de ses succès et confiant dans son avenir. En avant pour 5 nouvelles années, qui seront marquées par trois axes de développement : l’entreprenariat, la consolidation du rôle de VEDECOM comme accélérateur de l’innovation dans le domaine des nouvelles mobilités sur le plateau de Satory, et le rayonnement à l’international des activités de recherche de l’Institut.

 

Prix Mobilité Ecologique et Solidaire : zoom sur les chercheurs primés

Roch El Khoury est ingénieur titulaire depuis 2015 d’un Doctorat en Energétique et Procédés de l’école des Mines de Paris. Roch a rejoint VEDECOM en 2015 pour étendre les résultats de ses recherches doctorales, en simulation numérique, aux véhicules électriques. Il anime actuellement l’équipe de recherche sur le confort thermique des passagers et l’optimisation de son impact sur l’autonomie et la consommation énergétique des véhicules électriques.

PRIX POUR : Valorisation exceptionnelle issue des résultats de recherche dans le domaine du confort

Guillaume Bresson est Docteur en robotique mobile de l’Université Blaise Pascal (UBP), France en 2014.  Il a été post-doctorant à l’Inria Paris-Rocquencourt sur les problématiques de perception pour les systèmes de transport intelligents. Il a rejoint l’Institut VEDECOM en 2015 où il anime depuis la thématique de Localisation et Cartographie. Il est également co-responsable du projet Véhicule à Conduite Déléguée au sein de l’institut.

PRIX POUR : Excellence scientifique dans le domaine de la localisation de véhicules autonome

Stéphanie Coeugnet – Titulaire depuis 2011 d’un Doctorat de Psychologie et Ergonomie cognitive de l’université de Valenciennes, elle a rejoint VEDECOM en 2016 après 4 années de post-doctorat sur la conception et l’évaluation d’IHM. Elle anime la thématique de recherche de VEDECOM portant sur l’acceptabilité et l’Ergonomie des nouvelles solutions de mobilité et leurs IHMs.

PRIX POUR : Acceptabilité des véhicules autonomes – Impact des facteurs humains et des nouveaux usages sur l’adoption des nouvelles mobilités autonomes

Mohamed-Cherif Rahal – Après avoir été diplômé en 2010 d’un doctorat en informatique théorique de l’université Paris Dauphine, il a intégré l’IFSTTAR pour un post-doc où il a travaillé sur des problématiques de perception de bord de route pour la fluidification du trafic. Il a rejoint l’institut VEDECOM en 2013. Il occupe actuellement le poste de chercheur en perception pour véhicule autonome; il est également co-animateur du projet Véhicule à Conduite Déléguée. Il pilote 3 projets européens (AUTOMATE, ADAS&ME et CoExist).

PRIX POUR : Europe – Succès de VEDECOM dans la participation à plusieurs projets Européens (Projets « Automate », « Adas & me », « CoExist »)

Elsa Yousfi a rejoint l’équipe facteurs humains de l’Institut VEDECOM en 2014 pour débuter sa thèse en psychologie cognitive portant sur la reprise en main du véhicule autonome. Elle a ensuite poursuivi son travail au sein de l’Institut en tant que chercheuse post doctorante en facteurs humains dans le cadre du projet européen AutoMate. Elle est aujourd’hui chargée de recherche en psychologie et étudie le comportement humain à bord du véhicule autonome.

PRIX POUR : Facteurs humains – Etudes avancées sur les conditions de reprise en main du véhicule autonome en toute sécurité

Voir toutes les vidéos de l’évènement  :  https://viagrandparis.tv/emissions/mobilab/

Reportage de TV78 dans Twitter : https://twitter.com/TV78Officiel/status/1116364145794998274

Articles récents :

VEDECOM fête ses 5 ans !

L’édition 2019 de VEDECOM au Futur, la journée Corporate interne de l’Institut, s’est déroulée le jeudi 21 février au mobiLAB. Nouvellement installé dans ces locaux flambant neufs, VEDECOM a profité de l’occasion pour fêter ses 5 ans avec tous ses...

lire plus