TECHINNOV : VEDECOM poursuit ses interactions avec l’écosystème start-up et innovation de Paris-Saclay

VEDECOM participait le 27 février 2020 à TECHINNOV, un événement de référence dans le domaine de l’innovation. Organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Essonne, il réunissait startups, PME et grandes entreprises, organismes de recherche et institutions publiques, dont plus de 2000 décideurs, à La Défense à Paris. Retour sur cette journée de conférences, pitchs et rencontres B2B, qui a permis à l’Institut d’asseoir sa position en matière d’innovation et de startups et de renforcer son partenariat avec l’écosystème de Paris-Saclay.

VEDECOM, partenaire du Challenge Startups de l’événement

Partenaire de cette quatorzième édition de l’événement, VEDECOM s’était impliqué bien en amont de la journée elle-même. L’Institut, représenté par son Directeur Général Philippe Watteau, était partenaire du Challenge Startup et membre du comité de sélection des startups candidates. Réunis quelques semaines avant l’événement, les partenaires (Airbus Développement, AVL, Segula Technologies, Faurecia, Genopole, Kreaxi, Fidal, Early Metrics, Air Liquide Healthcare, l’Etablissement Public de Paris Ouest La Défense, Novo Nordisk, le CEA ou encore Sanofi) avaient élu les 31 startups qui leur semblaient les plus prometteuses en matière d’innovation. Ce dans les quatre domaines qui avaient été définis pour cette année : la Santé, l’Usine du Futur, la Deep Tech et les Mobilités Durables. Les entreprises ainsi mises sous les feux des projecteurs remportaient le droit de pitcher lors de l’événement et bénéficiaient d’un moment privilégié avec de grands comptes et des investisseurs, souvent par ailleurs difficiles d’accès. Une précieuse opportunité pour ces jeunes entreprises en plein développement… La journée était également l’occasion de la remise des prix aux vainqueurs de chaque catégorie. Dans le Challenge Mobilité, c’est la startup FinxMotors, une startup ayant conçu un moteur de bateau sans hélice, mais avec une membrane à l’image d’une nageoire de poisson pour permettre la propulsion nautique, qui s’est vue distinguée.

VEDECOM : booster les nouvelles mobilités grâce à une stratégie startups

L’événement était également pour VEDECOM l’occasion de présenter sa démarche d’open innovation et d’essaimage de startups. Lancée il y a un an, elle vise à favoriser la création de spinoffs en interne, afin de valoriser les briques technologiques mises au point par les équipes de l’Institut. Par ailleurs, elle propose des accompagnements pour les startups du domaine des mobilités, en mettant à leur disposition ses experts, ses plateformes, ateliers et laboratoires. Une démarche de co-innovation qui contribue à sa mission de booster dans le domaine des mobilités de demain !

Présentation d’Entropy, première spinoff issue de VEDECOM, à l’Arena de Techinnov

Guilhem Sanmarty, co-fondateur de la startup Entropy, a présenté sur scène l’outil inédit d’aide à la décision issu de cette première spinoff de VEDECOM, . La solution propose aux opérateurs et aux collectivités de connaître, mesurer et analyser tous les besoins en mobilité sur un territoire donné. Grâce à une intelligence artificielle qui modélise les flux, Entropy permet d’acquérir une connaissance fine de la mobilité d’un territoire, demi-heure par demi-heure, pour décider et évaluer les aménagements ou les services nécessaires sans passer par les coûteuses enquêtes de terrain. Une intervention qui a permis à Entropy de nouer de précieux contacts pour son développement.

VEDECOM, partenaire officiel du Grand Prix ACF2020

VEDECOM, partenaire officiel du Grand Prix ACF2020

VEDECOM est partenaire officiel du Grand Prix de l’Automobile Club de France (GPACF 2020) organisé par l’Automobile Club de France et l’ESSEC, et lancé ce mardi 15 octobre 2019 à l’Equip’Auto, en présence de l’accélérateur CarStudio. Cette troisième édition du GPACF décernera trois grands prix pour récompenser les startups françaises et internationales les plus innovantes dans le domaine : le Grand Prix ACF Autotech (pour les startups les plus avancées dans leur développement (Série A et +), le Prix Pionnier ACF (pour les startups les plus jeunes en début de développement) et enfin le Prix Eco Tech (pour la startup finaliste dont le produit contribue le plus aux besoins de l’environnement). La finale ainsi que la remise des prix, auront lieu le 2 avril 2020 à l’Automobile Club de France.

Les startups lauréates se verront notamment gratifier d’un accompagnement juridique et financier, d’expertises ou accompagnements techniques, ainsi que d’opportunités de networking avec les décideurs de la filière automobile.

VEDECOM, partenaire officiel de l’événement, offrira un lot par prix décerné. Le vainqueur du Grand Prix ACF Autotech gagnera ainsi une participation à l’événement Mobilité@VEDECOM. Le lauréat du Prix Pionnier ACF se verra offrir une demie journée par mois pendant trois mois avec un expert de l’Institut ; enfin celui du Prix Eco Tech pourra participer gratuitement à une des formations organisées par VEDECOM, ou disposer gracieusement des pistes d’essai à proximité du mobiLAB.

https://www.grandprixacfautotech.com/

Articles récents :
Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Approvisionnement en énergie, épuisement des ressources naturelles, évolution des prix et respect de l'environnement : dans un secteur où les enjeux de la transition énergétique sont immenses, l’urgence est à la formation. Si le marché de la mobilité a initié sa...

lire plus

Entropy, une première startup issue des travaux de l’Institut VEDECOM pour analyser les besoins des gestionnaires de mobilité grâce à l’intelligence artificielle

Entropy, une première startup issue des travaux de l’Institut VEDECOM pour analyser les besoins des gestionnaires de mobilité grâce à l’intelligence artificielle

Quels sont les motifs de déplacement ? Quels sont les modes de transport utilisés ? Quels sont les itinéraires empruntés ? Entropy, la nouvelle startup issue des travaux de recherche de l’Institut VEDECOM, propose aux opérateurs et aux collectivités un outil pour connaître, mesurer et analyser tous les besoins en mobilité sur un territoire donné. Grâce à une intelligence artificielle qui modélise les flux, Entropy permet d’acquérir une connaissance fine de la mobilité d’un territoire pour décider et évaluer les aménagements ou les services nécessaires sans passer par une enquête terrain. La startup se fixe un objectif ambitieux : s’affirmer d’ici 2022 comme le leader en France de l’estimation de la demande pour les gestionnaires de mobilité.

Visualiser l’ensemble des flux de mobilités

Données GPS des voitures, démographie, réseaux de transport… Les sources de données sont de plus en plus variées et diversifiées. Pour profiter de leur complémentarité, Entropy fournit un logiciel multi-sources et prédictif permettant aux opérateurs de transport et aux
collectivités d’identifier les relations qui existent entre un territoire donné et les individus qui s’y déplacent. Une interface de visualisation permet d’observer sur une carte interactive l’ensemble des déplacements effectués sur un territoire pendant une journée type de 24 heures. Des résultats par tranches de 30 minutes en représentent les motifs, la part modale (voiture, transports en commun, deux roues motorisés et modes actifs), ainsi que la catégorie socioprofessionnelle et l’âge des individus.

De la théorie à la pratique : pari réussi

L’utilisation de l’intelligence artificielle présente de nombreux atouts et répond à un besoin réel. Entropy propose une méthode de mesure de la mobilité accessible et adaptée à tous les territoires, urbains et ruraux, qui assure une couverture à 100% du territoire français. Aussi
fiable que les enquêtes de terrain réalisées en face à face, c’est un outil réactif qui permet de gagner du temps, avec des résultats disponibles sous 2 à 3 mois. Il est en phase avec les contraintes économiques et budgétaires des collectivités et des opérateurs de transport.

Issue des travaux de recherche de l’Institut VEDECOM, Entropy repose sur une équipe pluridisciplinaire aux compétences étendues : intelligence artificielle, mathématiques, statistiques, informatique, cartographie, mobilité humaine et design. Les actionnaires de la
startup sont les salariés eux-mêmes et VEDECOM prévoit une prise de participation. Si l’objectif est de s’affirmer d’ici 2022 comme le leader en France de l’estimation de la demande de mobilité pour les opérateurs de transport, les fondateurs travaillent aussi à la réplicabilité du modèle en Europe.

« Nous sommes très fiers de voir que nos quatre années de recherche au sein de l’Institut VEDECOM ont donné naissance à une startup qui apporte des réponses concrètes aux opérateurs de transport. Notre ambition est de mettre à disposition un outil intuitif qui permette
à tous les opérateurs et tous les territoires de développer une connaissance fine de la mobilité », explique Sami Kraïem, l’un des cinq fondateurs d’Entropy.

Philippe Watteau, directeur général de VEDECOM, se félicite quant à lui : « Nos chercheurs ont développé un outil d’analyse et de visualisation des déplacements du quotidien sans précédent. Il permet d’être au plus près de la réalité des mobilités pour offrir une nouvelle offre de service. En mettant l’IA au service des territoires et du citoyen, Entropy est une startup promise à un bel avenir ! L’Institut VEDECOM est heureux de pouvoir accompagner cette belle aventure ».

Télécharger le PDF du communiqué de presse

Articles récents :
Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Approvisionnement en énergie, épuisement des ressources naturelles, évolution des prix et respect de l'environnement : dans un secteur où les enjeux de la transition énergétique sont immenses, l’urgence est à la formation. Si le marché de la mobilité a initié sa...

lire plus

Pour ses 5 ans, VEDECOM met ses chercheurs à l’honneur

Pour ses 5 ans, VEDECOM met ses chercheurs à l’honneur

L’édition 2019 de mobilité@VEDECOM a eu lieu jeudi 11 avril 2019 au mobiLAB, en présence de plus de 400 invités. Pour son 5ème anniversaire, l’Institut pour la Transition Energétique a présenté à travers 40 stands de nombreux travaux et résultats de recherche. L’occasion de décerner à 5 de ses jeunes chercheurs le Prix Mobilité Ecologique et Solidaire, en présence de représentants de l’Etat et des collectivités partenaires de VEDECOM. L’occasion aussi d’inviter 10 startups de la mobilité autour du MOBILITY SPOT, qui rassemble un hub, un Fab Lab et des ateliers de prototypage. Retour sur cette journée de découvertes, de rencontres et de partages pour pénétrer les arcanes des mobilités de demain.

Focus sur les trois domaines de recherche de l’Institut

Les trois domaines de recherche de l’Institut étaient à l’honneur pour cette 5ème édition de mobilité@VEDECOM. Electrification du véhicule, délégation de conduite et connectivité, mobilité et énergie partagées : trois domaines pour une expertise transverse et systémique du véhicule autonome et de la mobilité. La R&D est prolongée par un programme de formation pour faire rayonner les connaissances de VEDECOM et accompagner la montée en compétence des différents acteurs de l’écosystème de la mobilité. Celle-ci était présentée à travers plusieurs animations ludiques. Les chercheurs s’étaient mobilisés pour présenter les solutions innovantes mises en œuvre au sein de l’Institut : Entropy, la première startup issue de ses travaux de recherche, le démonstrateur de véhicule autonome de niveau 4 et 5 ; Geloca, la solution de localisation du véhicule à partir des plans cadastraux ; MOOVE, le projet de collecte de données de roulage ; les nouvelles bobines de piste de recharge à induction de 30 kW ; les navettes autonomes à perception étendue, les simulateurs piéton et de conduite, et bien d’autres…

 

Les installations du mobiLAB au service des activités de recherche

Pour la première fois, l’événement avait lieu au cœur même de l’Institut, entre le mobiLAB et le Hall A, au bord des pistes d’essai. Sous un soleil rayonnant, les visiteurs ont pu circuler de démonstrations en conférences, de parcours thématiques en ateliers, de simulateurs en navettes autonomes. Des visites pour parler intelligence artificielle ou marquage au sol, acceptabilité ou hyperlieux mobiles, confort thermique ou PMB embedded…

Le plateau TV de vià GrandParis, installé au beau milieu du hall d’accueil et animé toute la journée par le journaliste Olivier Zanetta, a multiplié les interviews, mettant les experts sous le feu des projecteurs. Des débats, réunissant chercheurs de VEDECOM et invités extérieurs, ont permis de faire le point sur les questions cruciales de l’avènement des mobilités de demain. Comment gérer la recharge et la distribution d’énergie indispensables au développement du véhicule électrique ? Quels sont les défis du déploiement du véhicule autonome, au-delà du véhicule ? Comment se former aux mobilités du futur, qui impliquent la transformation et la création de nouveaux métiers ? Quelles seront les mobilités de demain ?

 

Un village de startups pour donner corps au déploiement des mobilités innovantes

Comme un début de concrétisation de toutes ces questions, un village de startups invitées présentait des solutions et services de mobilités innovantes : Oribiky, la première solution éco-responsable de vélos à assistance électrique en libre-service ; Trialog, une société de conseil et d’expertise en ingénierie qui participe aux travaux normatifs de communication véhicule électrique- borne ; VOOX, qui a conçu une technologie innovante brevetée destinée à simplifier les échanges de données dans les systèmes industriels ; Box2Home qui apporte des solutions aux entreprises et aux professionnels en termes de livraison « last mile » de colis lourds et/ou volumineux ; LCN, un cabinet d’ingénierie qui travaille sur la gestion de carrefours en temps réel ou encore Cocoon, le trois roues avec habitacle de BlueMooov particulièrement adapté aux déplacements urbains et présenté en avant-première.

 

5 ans, 5 jeunes chercheurs lauréats du Prix Mobilité Ecologique et Solidaire

Point d’orgue de la journée anniversaire, 5 jeunes chercheurs de VEDECOM ont été distingués pour leurs avancées scientifiques dans le domaine des nouvelles mobilités. Roch El Kouri, Guillaume Bresson, Stéphanie Coeugnet-Chevrier, Mohamed Cherif Rahal et Elsa Yousfi ont reçu le Prix Mobilité Ecologique et Solidaire des mains du Secrétaire Général pour l’Investissement Guillaume Boudy ainsi que de François de Mazières, maire de Versailles et président de Versailles Grand Parc, Olivier de La Faire, conseiller départemental des Yvelines et Sylvie Piganeau, conseillère régionale. « Nous voulons célébrer ces jeunes chercheurs qui sont porteurs de toutes ces innovations qui vont nous changer la vie, en toute sécurité », s’est réjoui Guillaume Boudy. Et d’adresser à VEDECOM trois nouveaux défis : se rapprocher des IRT, renforcer les collaborations et assurer la transition énergétique pour les générations futures.

« Nos 200 ingénieurs et chercheurs travaillent au quotidien sur la mobilité de demain, qui est une mobilité durable. En tant qu’Institut pour la Transition Energétique, VEDECOM est au cœur de la révolution pour l’environnement et pour l’écologie dédiés aux transports », a rappelé Philippe Watteau, Directeur Général de l’Institut. Il a précisé vouloir saluer, en cet anniversaire, l’ensemble des équipes de VEDECOM. L’Institut est fier de ses succès et confiant dans son avenir. En avant pour 5 nouvelles années, qui seront marquées par trois axes de développement : l’entreprenariat, la consolidation du rôle de VEDECOM comme accélérateur de l’innovation dans le domaine des nouvelles mobilités sur le plateau de Satory, et le rayonnement à l’international des activités de recherche de l’Institut.

 

Prix Mobilité Ecologique et Solidaire : zoom sur les chercheurs primés

Roch El Khoury est ingénieur titulaire depuis 2015 d’un Doctorat en Energétique et Procédés de l’école des Mines de Paris. Roch a rejoint VEDECOM en 2015 pour étendre les résultats de ses recherches doctorales, en simulation numérique, aux véhicules électriques. Il anime actuellement l’équipe de recherche sur le confort thermique des passagers et l’optimisation de son impact sur l’autonomie et la consommation énergétique des véhicules électriques.

PRIX POUR : Valorisation exceptionnelle issue des résultats de recherche dans le domaine du confort

Guillaume Bresson est Docteur en robotique mobile de l’Université Blaise Pascal (UBP), France en 2014.  Il a été post-doctorant à l’Inria Paris-Rocquencourt sur les problématiques de perception pour les systèmes de transport intelligents. Il a rejoint l’Institut VEDECOM en 2015 où il anime depuis la thématique de Localisation et Cartographie. Il est également co-responsable du projet Véhicule à Conduite Déléguée au sein de l’institut.

PRIX POUR : Excellence scientifique dans le domaine de la localisation de véhicules autonome

Stéphanie Coeugnet – Titulaire depuis 2011 d’un Doctorat de Psychologie et Ergonomie cognitive de l’université de Valenciennes, elle a rejoint VEDECOM en 2016 après 4 années de post-doctorat sur la conception et l’évaluation d’IHM. Elle anime la thématique de recherche de VEDECOM portant sur l’acceptabilité et l’Ergonomie des nouvelles solutions de mobilité et leurs IHMs.

PRIX POUR : Acceptabilité des véhicules autonomes – Impact des facteurs humains et des nouveaux usages sur l’adoption des nouvelles mobilités autonomes

Mohamed-Cherif Rahal – Après avoir été diplômé en 2010 d’un doctorat en informatique théorique de l’université Paris Dauphine, il a intégré l’IFSTTAR pour un post-doc où il a travaillé sur des problématiques de perception de bord de route pour la fluidification du trafic. Il a rejoint l’institut VEDECOM en 2013. Il occupe actuellement le poste de chercheur en perception pour véhicule autonome; il est également co-animateur du projet Véhicule à Conduite Déléguée. Il pilote 3 projets européens (AUTOMATE, ADAS&ME et CoExist).

PRIX POUR : Europe – Succès de VEDECOM dans la participation à plusieurs projets Européens (Projets « Automate », « Adas & me », « CoExist »)

Elsa Yousfi a rejoint l’équipe facteurs humains de l’Institut VEDECOM en 2014 pour débuter sa thèse en psychologie cognitive portant sur la reprise en main du véhicule autonome. Elle a ensuite poursuivi son travail au sein de l’Institut en tant que chercheuse post doctorante en facteurs humains dans le cadre du projet européen AutoMate. Elle est aujourd’hui chargée de recherche en psychologie et étudie le comportement humain à bord du véhicule autonome.

PRIX POUR : Facteurs humains – Etudes avancées sur les conditions de reprise en main du véhicule autonome en toute sécurité

Voir toutes les vidéos de l’évènement  :  https://viagrandparis.tv/emissions/mobilab/

Reportage de TV78 dans Twitter : https://twitter.com/TV78Officiel/status/1116364145794998274

Articles récents :
Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Approvisionnement en énergie, épuisement des ressources naturelles, évolution des prix et respect de l'environnement : dans un secteur où les enjeux de la transition énergétique sont immenses, l’urgence est à la formation. Si le marché de la mobilité a initié sa...

lire plus

Un premier challenge Open Innovation au mobiLAB pour accélérer l’innovation dans le domaine des mobilités

Un premier challenge Open Innovation au mobiLAB pour accélérer l’innovation dans le domaine des mobilités

Le mobiLAB a accueilli le 14 février dernier l’Open Innovation Challenge, une rencontre entre des experts de VEDECOM et 13 startups et PME susceptibles de faire l’objet d’un partenariat ou d’une collaboration autour des navettes autonomes.

L’évènement, porté par VEDECOM de concert avec le pôle de compétitivité Mov’eo , avait pour but d’identifier les contributions, technologies et solutions innovantes développées par des startups et PME autour de la réalisation d’un service de navette autonome supervisée sans chauffeur. Le spectre des thématiques d’innovation visées était large : objets mobiles et briques élémentaires, interfaces passager/voyageur, services associés (information, réservation, produits, cyberscurité…)

Fédérer les compétences pour accélérer l’innovation

« En plus de notre collaboration historique avec les grands groupes, le renforcement de nos liens avec les PME fait partie de nos facteurs majeurs de développement. Nous devons nous nourrir de leur activité et leur transmettre nos innovations », a affirmé Philippe Watteau, Directeur Général de VEDECOM en introduction de la journée.

Et Marc Charlet, Directeur Général de Mov’eo, d’ajouter : « J’aime beaucoup cette citation de Saint-Exupéry : ‘Le plus beau métier de l’homme est le métier d’unir les hommes’. C’est ce que nous voulons faire en encourageant la collaboration et en fédérant les compétences ».

Une démarche en deux temps

La journée s’est déroulée en deux temps. La matinée a été consacrée à des pitches de 5 minutes durant lesquels chaque société a pu présenter à l’ensemble des participants le projet ou l’activité pour lesquels elle avait été sélectionnée. L’occasion pour chacun de découvrir des innovations insoupçonnées : activité de benchmark et prototypage de véhicules stratégiques, systèmes de cybersécurité, solution de branchement autonome de recharge électrique, design sonore, kiosques connectés, projet de transport de masse avec véhicules autonomes, approche bio-inspirée de traitement d’images ou encore logiciel de contrôle de curseur avec la tête, utilisation du canal data de la FM pour piloter un parc massif d’objets…

Après un temps d’échanges informels, la journée s’est poursuivie par des échanges individuels entre les PME et les experts de VEDECOM.

Une journée prometteuse

« Les PME rencontrées étaient vraiment de qualité. J’ai apprécié de constater à quel point certaines avaient des visions ou des projets en phase avec les besoins de nos clients. La journée était très bien organisée, permettant de voir un maximum de projets en un minimum de temps. Je trouve le format de cette rencontre très prometteur », se félicite François Fenal, chef de projet chez VEDECOM Tech.

Stéphanie Coeugnet-Chevrier,chercheur en ergonomie et responsable de l’équipe « Acceptabilité et Ergonomie des nouvelles solutions de mobilité et IHMs », renchérit : « Cette rencontre était très stimulante. Les PME étaient intéressantes et ont le potentiel pour VEDECOM d’ouvrir de nouveaux horizons de recherche et de collaboration. »

Même constat chez les PME, qui envisagent avec enthousiasme les opportunités de collaboration proposées.

Une journée succès donc, avec des perspectives de projets en commun stimulants qui restent encore à concrétiser. Nul doute que de prochaines éditions devraient voir le jour.

Articles récents :
Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Approvisionnement en énergie, épuisement des ressources naturelles, évolution des prix et respect de l'environnement : dans un secteur où les enjeux de la transition énergétique sont immenses, l’urgence est à la formation. Si le marché de la mobilité a initié sa...

lire plus

VEDECOM devient partenaire d’Usine IO qui lance FOCUS, son programme d’accélération Hardware.

VEDECOM devient partenaire d’Usine IO qui lance FOCUS, son programme d’accélération Hardware.

FOCUS, programme d’accélération Hardware
FOCUS est un Programme d’accélération hardware par des leaders industriels et Usine IO à Station F. Il dédie 4 mois à une thématique industrielle pour propulser les meilleures startups du secteur.

Orchestré par Usine IO, service d’innovation produit et d’industrialisation unique en Europe, ce programme qualifie un nombre restreint de start-ups hardware sur une thématique donnée. Après évaluation du stade de maturité, chaque projet bénéficie d’un accompagnement complet grâce à la convergence d’expertises techniques, métier et business très ciblées, avec l’appui actif des partenaires experts métiers impliqués dans le programme.

La première thématique est « AUTOUR DES VÉHICULES CONNECTÉS ET AUTONOMES »

Pourquoi un partenariat avec VEDECOM ?
Fort de son expérience dans la conception et l’expérimentation de véhicules à conduite déléguée, VEDECOM apporte son expertise sur les nouvelles mobilités avec une vision transversale qui est la sienne, associant aussi bien l’innovation technologique que les études comportementales, juridiques ou d’impact des nouvelles mobilités.

Le programme FOCUS permet à VEDECOM de mieux répondre à sa mission de contribution au développement des PME et des Startups et d’étendre son écosystème pour mieux développer l’excellence française autour du véhicule connecté et autonome.

Qu’est-ce qu’Usine IO ?
Usine IO, est un accélérateur de développement produit. Bénéficiant d’un espace de 1500 mètres² situé dans le 13ème arrondissement de Paris, Usine IO L’Usine IO est un atelier de prototypage hi-tech, ultra-performant, dédié à la phase pré-industrielle du cycle de vie d’un produit.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : www.usine.io/focus

Articles récents :
Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Accompagnement des entreprises vers leur transition énergétique : VEDECOM et NextMove s’associent pour répondre à leurs besoins en formation

Approvisionnement en énergie, épuisement des ressources naturelles, évolution des prix et respect de l'environnement : dans un secteur où les enjeux de la transition énergétique sont immenses, l’urgence est à la formation. Si le marché de la mobilité a initié sa...

lire plus